Les spécialistes surgelés, en première ligne face au Coronavirus, s’adaptent

Les consommateurs se replient sur les surgelés, ce qui n’est pas sans impacter les enseignes spécialisées dans la vente de produits surgelés telles que Picard, Thiriet et Écomiam. Ces derniers adaptent donc leurs horaires d’ouverture, les mesures de sécurité, au même titre que les enseignes généralistes de la grande distribution.

mesures Picard

« La semaine du 16 au 22 mars a été une semaine record pour les surgelés qui font figure de valeur refuge, a déclaré Moez-Alexandre Zouari, actionnaire de référence de Picard. Comme les magasins opèrent en stock zéro et en flux tendus, beaucoup d’entre eux ont été littéralement vidés et ont fermés plus tôt. » En effet, les spécialistes de la vente de produits surgelés sont sur le front depuis le début du confinement, à l’image des ventes de produits de surgelés qui ont progressé de 70 % la première semaine en grande distribution. Picard, Thiriet ou encore Écomiam doivent donc s’adapter.

De nombreuses mesures ont dû être prises afin de répondre aux attentes des consommateurs et à la sécurité du personnel. À commencer par l’adaptation des horaires. Picard a communiqué sur ses ouvertures réduites.

Sur le sol national, les points de vente sont ouverts de 9 h à 13 h puis de 14h30 à 18 h. En Ile-de-France, ils ferment 30 minutes plus tard (soit 18h30) et à Paris, ils poussent même jusqu’à 19h.

Prime de 1 000 € pour les salariés de Picard

Les équipements des magasins Picard sont régulièrement désinfectés, des parois de protection ont été installées au niveau des caisses, les snack-bars sont fermés et les chariots ou paniers ne peuvent plus être utilisés par les consommateurs. Ces derniers sont aussi priés de payer par carte bancaire, de respecter les distances de sécurité. L'enseigne communique clairement ces éléments et encourage ses clients à se montrer bienveillants envers les personnes vulnérables et solidaires en évitant le sur-stockage. Par ailleurs, Philippe Pauze, dirigeant de Picard, a annoncé sa décision de verser une prime de 1 000 € net à toutes les équipes terrain.

Deux ouvertures Écomiam en plein confinement

De son côté, Écomiam n’hésite pas à maintenir ses projets d’ouverture malgré la situation. Le 20 mars, un point de vente s’est ouvert à Brest (29), puis le 1er avril et à Lamballe (22) le 20 mars. Ce dernier a observé une fréquentation du magasin assez faible mais un nombre important de commandes passées par internet avec retrait en point de vente ou en livraison à domicile. Les règles sanitaires y sont strictes : un client par chariot, lavage de mains au savon à l’entrée, gants à disposition, trois à quatre clients maximum dans le magasin. Ses horaires d’ouverture sont limités à 9h30 - 18 h. En ce qui concerne le point de vente ouvert à Brest, il n’est ouvert que de 10h à 12h30 puis de 14 h à 18 h.

Par ailleurs, les magasins Écomiam sont nombreux à renforcer leurs moyens pour livrer leurs clients à domicile. C’est le cas des magasins de Rennes et Chateaugiron (35). Depuis le 30 mars, les habitants de Rennes et des environs peuvent réaliser une commande et seront livrés le jeudi ou le vendredi. Une initiative qui s’ajoute au service drive.

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois