Le préemballé tire la filière pêche hors de l'eau

En raison de la crise du Covid-19, les consommateurs se reportent sur les produits préemballés tandis que le rayon traditionnel est toujours à la peine. A l’image de Mericq, Barba et Gloria Maris, les fournisseurs s’adaptent et multiplient les nouveautés.

Les poissons emballés ont la cote depuis la mise en place du confinement. Pourtant, la poissonnerie a de nouveau subi une semaine difficile du 13 au 19 avril avec un recul de 39 % selon IRI. « Nous constatons une hausse des produits emballés car les clients ont peur de la contamination des poissons présents sur les étals, affirme Olivier Vandebeulque, chef de groupe poissonnerie d’Auchan Retail France. De plus, les étals ne sont pas encore tous rouverts. » Autre raison : les produits emballés sont bien adaptés au drive dont les chiffres explosent ces dernières semaines. Chez Auchan, les ventes de ces derniers ont progressé de 160 % sur le circuit drive du 13 au 19 avril, comparées à la même période de l’année 2019.

Eric Mezrich, président marché du Comité interprofessionnel des produits de l'aquaculture (Cipa), le constate également. Si les producteurs de truite sont en deçà de 10 à 15 % des volumes vendus par rapport à ceux de la même période en 2019, le marché des truites préemballées est en progression de 20 à 25 %. « L’avantage des barquettes est que les produits peuvent être valorisés avec des messages plus forts sur l’origine France, estime Eric Mezrich. En revanche, pour les poissons marins (bar, dorade, turbot, maigre et saumon), l’adaptation à ce format est plus difficile car ce sont des produits vendus principalement entiers sur les étals. » Pourtant, les fournisseurs de la marée ont bien compris qu’il était dans l’intérêt de tous de se montrer ingénieux face à la situation.

Nouvelles variétés de poissons en libre-service

Maigre Label Rouge Les Eleveurs bleus

« Les difficultés rencontrées avec l’arrivée du Covid-19 en France nous ont poussés à accélérer sur des projets de formats libre-service de type pavés, filets et barquettes, auxquels nous avions déjà songé auparavant », affirme Stéphane Merida, directeur commercial de Gloria Maris. Ces produits prêts à l’emploi sont vendus sous la marque propre de la ferme corse Les Éleveurs bleus. Un pavé cœur de filet du maigre Label rouge de l’opérateur sera présents dès le mois de mai chez Carrefour et chez Leclerc. « Cela permet de vendre un poisson peu connu du grand public et habituellement consommé dans les restaurants, explique Stéphane Merida. Nous testons la même chose avec un pavé de turbot Label rouge et nous envisageons également de le faire pour le bar et la dorade. L’idée est de compenser notre manque à gagner avec la restauration grâce aux offres libre-service auprès de la grande distribution. »

Mericq chinchard LS

Mericq s’inscrit dans la même logique en élargissant son offre au rayon marée libre-service. « Nous observons également une belle progression du libre-service, constate Wilfried Gonidec, responsable communication de Mericq. Depuis le début de la crise, nous ne nous focalisons pas sur notre chiffre d’affaires, qui n’atteint pas celui réalisé habituellement, mais nous agissons en fonction de notre objectif qui est de pérenniser notre activité. Nous avons donc travaillé avec les enseignes pour trouver des solutions afin de valoriser la pêche française. » Il s’agit donc de poissons entiers Pavillon France, conditionnés en barquettes de 1 kg. Chez Franprix, Monoprix, Auchan et Casino, les consommateurs peuvent ainsi découvrir le chinchard, la dorade, le merlan et les maquereaux de Mericq. Barba propose également des petites seiches en barquettes depuis le 20 avril, qui s’ajoutent aux pavés de thon mariné et aux pavés de thon saumuré déjà proposés en préemballé. « Ainsi notre gamme est de moins en moins restreinte au fil des semaines », précise Carole Klein, responsable communication et marketing de Barba. Une manière pour les fournisseurs de la marée de sortir la tête de l’eau.

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois