Auchan veut révolutionner l'offre dans ses magasins

30 août 2019 - Benoît MERLAUD

La relance d'Auchan, dans les trois ans qui viennent, devra passer par les assortiments. Renforcement des gammes exclusives, participation des clients, accueil d'enseignes spécialisées en magasins, marketplaces locales : le distributeur lance un chantier de fond sur ses assortiments.

Auchan

La précédente direction d'Auchan avait marqué l'histoire du groupe en regroupant tous les formats de magasins sous une seule bannière. Edgard Bonte et ses équipes, à leur tour, vont mettre en place des synergies entre les différentes enseignes de la famille Mulliez. 

Comme révélé par Linéaires début juillet, deux hypermarchés Auchan vont accueillir en octobre des corners concédés à des opérateurs spécialisés. Beauvais (60) montera en gamme avec l'arrivée de Boulanger, tandis que Bagnolet (93) prendra un virage discount avec l'installation d'Électro Dépôt. 

"D'autres tests seront menés début 2020, avec d'autres enseignes (sport, bricolage, culture…), de la "famille" ou pas", a confirmé Edgard Bonte en présentant les résultats semestriels de son groupe ce 30 août. Toujours selon nos informations, l'hypothèse de voir des hypers confier tous leurs univers non alimentaires à des spécialistes n'aurait même rien de tabou.

"Des métiers souvent à perte"

Le président exécutif d'Auchan Retail se félicite d'avoir déjà concédé tous ses rayons électronique et électroménager, en Chine, au numéro un national Suning. Et il entend bien tester la méthode dans d'autres pays. "L'électronique et l'électroménager grand public sont des métiers souvent à perte chez nous, a poursuivi Edgard Bonte. En Chine, nous percevons seulement des commissions sur les ventes. Notre chiffre baisse, mais c'est bien plus rentable."

Plus globalement, le distributeur a décidé, dans les trois ans qui viennent, de revoir toute la construction de son offre. "Je suis intimement convaincu que c'est le produit qui fera l'attractivité de nos magasins, a-t-il asséné. Nous allons donc changer la façon de faire notre métier."

Les industriels ont eu trop la main sur les assortiments

Les fournisseurs ont intérêt à se préparer à la nouvelle approche de l'enseigne. "Peut-être que de temps en temps certains grands industriels ont eu un peu trop la main sur la construction des assortiments, a prévenu Edgard Bonte. Peut-être que nous nous sommes parfois laissés appâter par des gains faciles. Désormais, nous allons tout reprendre en main."

Le distributeur se voit comme un sélectionneur, mais aussi comme un concepteur de produits, dans une démarche impliquant à la fois des industriels partenaires et des clients de l'enseigne. D'ici 2022, Auchan veut doubler le chiffre d'affaires réalisé avec des références "exclusives", sur lesquelles les clients seront incités à donner leur avis. Ces produits atypiques, davantage sans doute que le chantier qualitatif également lancé sur les MDD alimentaires (commun à tous les distributeurs), viendront nourrir le positionnement de l'enseigne.

Les magasins, enfin, seront pensés comme des "plates-formes régionales" accueillant diverses initiatives de proximité. "Nous transformerons nos 4000 points de vente en autant de marketplaces locales, dans lesquelles nous ferons entrer les acteurs locaux, les producteurs locaux, a imagé Edgard Bonte. La part des produits locaux devra doubler dans chaque magasin."

Des pertes exceptionnelles, mais une structure plus rentable

Auchan essuie de très lourdes pertes nettes au premier semestre 2019, de près de 1,5 milliard d'euros. Un déficit exceptionnel qui s'explique par la vente des activités en Italie, paradoxalement coûteuse : Auchan Holding a renoncé au remboursement des financements accordés à la filiale italienne, qu'il a même dû recapitaliser pour convaincre Conad de s'en porter acquéreur. 

Le chiffre d'affaires en France, lui, recule de 1,7%, à 8,6 milliards d'euros (-1,3% en comparable). Le plan de cessions et de fermetures est bouclé, aucun autre magasin ne serait sur la sellette en France, annonce le distributeur. Sur les 21 points de vente concernés par le plan, 10 ont été cédés et 11 définitivement fermés. 

La vente des activités d'Auchan Retail au Vietnam a été conclue le 27 juin 2019 avec la société Saigon Coop. Conad a finalisé le rachat de la filiale italienne le 31 juillet dernier, en même temps que le Groupe Arena reprenait les supermarchés intégrés siciliens. Le transfert de 50,1% du capital d'Oney Bank, quant à lui, devrait être effectif au cours du quatrième trimestre 2019.

Ces cessions étant déjà engagées au cours du semestre, les activités concernées n'apparaissent plus dans les comptes du distributeur.

 S1 2019S1 2018S1 2017
Chiffre d'affaires22 954 M€25 683 M€26 466 M€
- Auchan Retail22 657 M€25 087 M€25 905 M€
- Ceetrus (immobilier)297 M€349 M€330 M€
- Oney Bankns255 M€238 M€
Résultat opérationnel courant307 M€145 M€326 M€
Résultat net- 1 291 M€- 4 M€145 M€
Résultat net part du groupe- 1 445 M€- 151 M€- 7 M€

Source : Auchan, premier semestre de chaque année.

 

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois