Les nouveautés inspirantes du Sirha

Les nouveautés inspirantes du Sirha

  • Le croissant Bonne Maman. Une extension de marque pour l'instant réservée aux professionnels de la restauration : des croissants fourrés à la confiture de fraise et signés Bonne Maman. La nouveauté est inscrite au catalogue du fournisseur de produits surgelés Coup de pates.

  • La baguette anti-cholestérol. Bridor lance une baguette à base de fibres végétales choisies pour leurs effets sur le microbiote intestinal. Une étude clinique valide notamment "un impact majeur" sur la diminution du cholestérol.

  • Une baie au parfum de verveine. La marque d'épicerie fine Terre Exotique veut faire connaître en Europe la "baie verveine", une graine vietnamienne qui dégage un parfum de verveine citron. À essayer dans les recettes de poisson ou de crustacés.

  • Le bar à salades automatique. Bonduelle va déployer en Europe le robot de la start-up californienne Chowbotics : un distributeur automatique de salades, qui compose les recettes à la demande. Une vingtaine d'ingrédients sont disponibles et prêts à être associés directement dans la machine. Tout en choisissant sa recette à l'écran, le consommateur surveille en même temps le profil nutritionnel de sa salade. Les premiers robots seront visibles dans les Hauts-de-France, sur les sites d'Adéo, Decathlon, Idkids, Edhec et Flunch à Villeneuve-d'Ascq.

  • Les coquillages en salade. Spécialiste des escargots et coquillages farcis, Espromer lance au rayon frais, sous la marque Les Recettes d'Ambroise, une gamme de coquillages décortiqués, cuits et préparés en salade. 18 recettes sont disponibles, à partir de palourdes, amandes, praires, moules, pétoncles, etc. issus de la pêche normande. À consommer à l'apéritif, en garniture sur des pâtes ou une salade, ou tel quel. 10 jours de DLC garantis. Prix conseillé sous les 5 euros pour une barquette de 150 grammes.

  • Les bâtonnets de terrine. Le Vosgien Pierrat a imaginé un assortiment de charcuteries conditionnées en petites boîtes cubiques (150 à 300 grammes), dans lesquelles ses spécialités sont découpées en tranches, en dés ou en bâtonnets. Au catalogue, par exemple : pétales de fuseau lorrain ou d'andouille du Val d'Ajol, p'tits cubes de saucisson à l'ail des ours, tagliatelles de cervelas, p'tits bâtonnets de terrine. À utiliser à l'apéritif (des saucisses cocktail complètent la gamme) ou comme aide culinaire.

  • Les fleurs en barquette. Mandar lance à destination des professionnels de la restauration une nouvelle offre de fleurs comestibles (et décoratives) en barquette, à conserver en meuble froid. Mono variété ou en panachage trois fleurs. Au menu : viola, muflier, alysse, œillet, sauge bleue, etc.

  • Le saucisson à la lavande. Salaison Ogier, dans les Monts du Lyonnais, diversifie son catalogue avec cette recette "Lubéron". Le saucisson, sans peau, est enrobé d'herbes de Provence et de lavande. Prix conseillé : 5 à 5,50 euros les 180 g.

  • Le pain d'épices aneth ou moutarde. La maison Mulot et Petitjean, installée à Dijon, vient d'élaborer deux recettes qui vont renouveler les usages du pain d'épices. À l'aneth, pour revisiter le toast au saumon fumé. À la graine et au son de moutarde (photo), subtilement piquante, à tester par exemple avec du fromage.

  • Les soupes repas d'Hari&Co. La jeune société Hari&Co lance en ce début d'année un assortiment de soupes à base de légumineuses (françaises), à consommer froides ou chaudes, qui peuvent suffire à composer un repas. Les recettes : pois chiches, poivron, curry ; haricots rouges, carottes violettes, colombo ; lentilles vertes, chou kale, gingembre (toutes sans additifs). Prix indicatif : 5 à 6 euros les 445 millilitres. DLC garantie : 1 mois (au rayon frais). Bientôt chez Franprix et Monoprix.

  • Les frites au romarin. Spécialiste des pommes de terre et des légumes surgelés, Cité Gourmande cuisine une nouvelle référence de frites, à la coupe rustique, préparées avec de l'huile d'olive vierge extra et du romarin. Tout juste référencé par Picard.

  • La boutique apéro de Paso. Paso a fait ses premiers pas en GMS avec le préfou vendéen, un pain garni (à l'origine d'ail et de beurre), servi chaud et tranché. Depuis, l'assortiment n'a fait que s'étendre et la marque entend régner aujourd'hui sur l'ensemble de l'apéro. Outre les produits de panification, Paso signe des charcuteries, des antipasti et des tartinables. Le tout est regroupé dans un meuble thématique, testé chez Leclerc et Système U (voir Linéaires de janvier 2019).

  • Les tartinables bio. Sous la marque Les bons mets bio, le conserveur Ducs de Gascogne a concocté un assortiment complet de 12 recettes (bio, donc) à tartiner pour l'apéro. Des crèmes à base de fromage (cantal, chèvre, roquefort), des mousses de saumon, des terrines de porc, d'agneau ou de poulet et des préparations vegan à base de légumes.

  • Des champignons passés au poivrier. Spécialiste des champignons séchés, Délices des Bois a eu l'idée de les présenter en poivrier. Au moment du service, le fait de briser les morceaux en tournant le moulin permet de faire ressortir les arômes du produit, qui s'utilise alors comme condiment.

  • La barquette de jambon refermable. Connu pour son travail à façon, Tranchage de la Jasse a mis au point une barquette dont le film supérieur, rigidifié, sert de couvercle. Ce n'est pas une vraie boîte hermétique à garder ensuite dans sa cuisine, mais un emballage refermable bien pratique le temps de consommer son produit.

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois