LDC veut racheter Lionor

Les volaillers indépendants, non rattachés à des grands groupes, deviennent de plus en plus rares en France. La concentration du secteur se poursuit. Quinze jours après l'officialisation de la reprise de Duc par le Néerlandais Plukon, le leader français de la volaille LDC a annoncé le 4 janvier être entré en négociations exclusives pour le rachat de Lionor.

Standard, Label, halal

Basée à Steenbecque dans le Nord, Lionor emploie 160 personnes, dispose de deux abattoirs, et a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de plus de 47 M€ lors de son exercice 2015-2016 (32 M€ en 2009). La Pme, dont les origines remontent à 1899, est contrôlée depuis plusieurs générations par la famille Vandevoorde. Elle est dirigée par Yves Vandevoorde.

Sa gamme de produits est complète. Outre les volailles festives (chapon et dinde fermière), elle travaille cinq espèces en entier ou en découpes : poulet (standard, fumé, Label Rouge), poule, pintade, lapin mais aussi coq, une volaille très appréciée dans le Nord-Pas-de-Calais.

Lionor propose aussi des saucisses confectionnées à partir de filet de poulet, des grillades estivales, et des volailles halal. L'entreprise capitalise sur son ancrage régional, s'appuyant sur plus de 150 éleveurs dans le Nord-Pas-de-Calais. Ses produits arborent le logo Saveurs en or.

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois