La Laitière revient sur les crèmes desserts

Velours de crème La Laitière

La Laitière fait son retour sur les crèmes desserts. Alors que la précédente tentative (2011) a tourné court, Lactalis-Nestlé revient à la charge cet automne.

Cette fois-ci, La Laitière marque mieux ses différences. Le nom de la nouvelle gamme, baptisée Velours de crème, évoque clairement une texture voulue moins liquide que celle de Danette. Quatre parfums sont disponibles : chocolat au lait, chocolat noir, chocolat et caramel, caramel. La recette chocolat au lait est aussi déclinée en format par huit.

Nouvelle recommandation merchandising

Le grammage des pots a été réduit à 70 g, pour limiter le prix facial. Mais à 1,65 € le pack de quatre, le prix au kg est plus de deux fois supérieur à celui de Danette. Un parti-pris de valorisation assumé par l'industriel.

Pour réussir dans son initiative, Lactalis-Nestlé propose une nouvelle recommandation merchandising. A savoir, faire émerger une offre de crèmes gourmandes (dont Velours de crème La Laitière ou les crèmes Bonne Maman) dans un espace spécifique, entre les crèmes desserts et les liégeois, en y associant les emprésurés (type Mamie Nova) et les "crèmes extra" (comme les Onctueux de Rians et Craquant et fondant de La Laitière).


Pour aller plus loin

A lire dans le Linéaires de novembre 2013 :

- Davantage de détails sur ce lancement et ses enjeux

- Un dossier complet sur le rayon desserts ultra-frais

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois