La filière Pommes poires rappelle leur engagement aux enseignes signataires du pacte de solidarité

13 décembre 2022 - Béatrice Méhats-Démazure

Le pacte est signé, la filière pommes poires demande son application. Souvenez-vous : dès fin août, l’Association nationale pommes poires (ANPP) annonçait un surcoût à la production de 0,20 €/kg, dont 9 centimes venant en droite ligne des hausses du prix de l’électricité. Le reste résultait de l’augmentation des fertilisants, carburants, main-d’oeuvre et emballages.

Dans un contexte plus général, le 8 décembre dernier, neuf représentants d’enseignes de grande distribution avaient signé un pacte de solidarité commerciale. C’est ainsi qu’Aldi, Auchan, Carrefour, Casino, Cora, Intermarché/Netto, Leclerc, Lidl et Système U s’engageaient à répercuter les hausses d’énergies supportées par les PME qui les fournissent. Ce pacte vient après un premier engagement signé en mars par les mêmes enseignes, « mais resté sans effet sur les pommes qui se vendent toujours au même prix qu’en 2021 », regrette cependant l’ANPP. L’association a donc déjà écrit aux patrons des neuf enseignes concernées pour leur rappeler leur engagement. « De grosses attentes existent aujourd’hui du côté des producteurs pour enfin voir acceptée la hausse des prix qu’ils revendiquent, estime l’ANPP. Sans cela, le couperet des faillites et des arrachages qui plane aujourd’hui sur la filière finira inexorablement par s’abattre. »

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois