Super U Pleurtuit

7 mai 2008 - Patricia Bachelier

  • Super U Pleurtuit

    • Jaugeant 2 650 m², Super U Pleurtuit a bénéficié d’un transfert-agrandissement, qui lui a permis de s’installer à l’entrée de cette bourgade de 6 500 habitants. Le magasin est situé à quelques kilomètres des stations balnéaires chics de la côte nord bretonne : Dinard, St Briac, St Lunaire. Son chiffre d’affaires double en été (21 M€ au total).

    • Super U Pleurtuit met un point d’honneur à proposer toutes les nouveautés MDD de l’enseigne. En particulier sur les gammes thématiques, telles Saveurs U ou U Bio, qui répondent aux attentes de sa clientèle au profil plutôt aisé. L’assortiment MDD est celui d’un hyper. L’occasion de fidéliser et… d’améliorer les marges.

    • A l’image du magasin, le mail est sobre, agréable et accueillant. Il offre une belle perspective sur la surface de vente, avec des couleurs chaudes. Les suspensions de la ligne de caisse ajoutent à cette ambiance moderne. Le mail comprend une pharmacie, ainsi qu’un bar-restaurant, le Croc’Us. Celui-ci appartient aux jeunes Associés, qu’ils gèrent comme un rayon à part entière.

    • Joliment décoré, le stand fleurs est implanté près des fruits et légumes, dans le prolongement de l’allée centrale. Il est ainsi visible depuis de nombreux endroits du magasin. A noter le prix rond des bouquets, conformément à la politique de l’enseigne.

    • Super U Pleurtuit propose le service de l’enseigne Location U. Sept véhicules sont à disposition des clients : cinq utilitaires (de 6 à 14 m²), une Fiat Punto et un mini bus de 9 places.

    • La poissonnerie adopte les nouveaux bancs marée préconisés par l’enseigne. Réfrigérés par froid statique (et non ventilé), ils maintiennent la bonne température à cœur, sans dessécher le poisson. Autre avantage, la glace est utilisée seulement pour la décoration. Economie et gain de temps assurés. Enfin, les vitres protègent les produits des manipulations des clients.

    • Grâce à des tables basses et peu inclinées, le rayon fruits & légumes offre une belle perspective. Gourmand en place, ce type d’implantation facilite néanmoins la préhension des produits par les clients et le dépotage par les employés. A noter, au fond, les espaces promo bien en vue et les ardoises noires, qui figurent la future signalétique des U. Ici, en test.

    • Les U ont récemment opté pour un rayon fromages coupe avec service par l’avant. Une réussite à Pleurtuit, qui offre sur 15 m de linéaire développé pléthore de spécialités (boulette d’Avesnes, brebis corse, etc.). Les produits sont en libre service, une vendeuse du stand traiteur répond aux demandes le cas échéant.

    • La signalétique du magasin se veut chaleureuse et fait la part belle aux photos. Elles sont en couleur sur les murs qui ceinturent le magasin et sur les panneaux suspendus devant les allées. Mais celles qui habillent certaines gondoles adoptent un camaïeu beige assorti au mobilier, pour plus de sobriété.

    • Samuel et Véronique Raffray ont voulu une cave facile d’accès. Seuls le faux plafond et la peinture rouge délimitent son espace. Elle dispose, sur la gauche à l’entrée, d’une vitrine spécifique dédiés aux grands vins, dont les prix ne dépassent pas 30 €.

    • Pour satisfaire les nombreux clients britanniques en villégiature ou résidents sur la côte, Super U Pleurtuit dispose d’un élément complet de spécialités « so british » : préparation pour scones, pudding, biscuits McVitie’s, etc. Certaines références sont même commandées à la demande des clients.

    • Malgré une surface respectable de 2 650 m², Super U fait l’impasse sur la boucherie traditionnelle. En lieu et place, un rayon attractif, alimenté par les trois bouchers qui travaillent dans le labo situé juste derrière. Comme dans l’ancien magasin, les clients passent eux-mêmes leurs commandes sur un cahier mis à leur disposition.

    • Super U Pleurtuit démarre le self-scanning en douceur. Le système a d’abord été rôdé par les employés pendant deux mois, avant d’être utilisé par les clients. 150 d’entre eux sont aujourd’hui adeptes des « douchettes ». Un mailing sera bientôt envoyé aux 500 plus gros clients détenteurs de la carte U.

Un point de vente très bien tenu, agréable, sobre et chaleureux. Samuel et Véronique Raffray, trente ans à peine, peuvent être fiers de leur Super U flambant neuf. Ils ont fermé le magasin vétuste de 1 200 m² situé dans Pleurtuit (35) pour construire, à quelques kilomètres de là, une unité de 2 650 m². Le jeune couple emploie aujourd’hui 80 personnes, soit 50 supplémentaires et table sur un chiffre d’affaires de 21 M€ (contre 9 M€ pour l’ancien magasin). Grâce notamment au bazar, au textile et à l’explosion de la parfumerie, le panier moyen a été multiplié par 1,5 pour atteindre 40 €. Soit 33 % de plus que la moyenne des U. Ce super bénéficie d’une zone de chalandise privilégiée, en pleine expansion, comprenant des stations balnéaires chics de la côte nord bretonne : Dinard, St Briac, St Lunaire, etc.
Très proches de leurs employés et de leurs clients - Véronique est née à Pleurtuit - les Raffray ont soigné la décoration, tout en restant économes. Ils ont choisi des aplats de couleurs chaudes dans le mail et la cave à vin et de grandes photographies sur les murs pour délimiter les univers qui ceinturent le magasin (librairie, bazar, poissonnerie, traiteur, etc.). Le principe est repris dans les allées, en réhausse des gondoles, à chaque changement de rayon (épicerie, frais, etc.).
Dans ce même souci d’économie, les jeunes Associés ont opté pour un éclairage au néon, avec deux modèles seulement pour toute la surface de vente. Les stands traiteur, poissonnerie, la cave et la ligne de caisse font exception et arborent spots ou suspensions design. Les gondoles ont été volontairement abaissées à 2 m, pour améliorer le confort d’achat. Cette logique prévaut aussi au rayon fruits & légumes, dont les tables basses offrent une belle perspective d’ensemble.
Super U Pleurtuit adopte par ailleurs le concept fromage coupe de l’enseigne (frais emballé progressif avec service par l’avant), tandis que la poissonnerie est équipée du nouveau banc réfrigéré, sans glace et avec froid statique (cf. Linéaires 233 p 71). La boucherie, en revanche, ne dispose pas de stand et se cantonne, comme dans l’ancien magasin, à du frais emballé. Avec un linéaire néanmoins très attractif.
Calé sur le tarif T1 de l’enseigne, plutôt agressif, Super U Pleurtuit soigne ses clients avec différents services. Le traiteur est capable d’assurer un banquet de 200 personnes, tandis que Location U met à leur disposition sept véhicules et Course U leur offre le self-scanning. Un joli bar-restaurant a même été créé dans le mail. Baptisé Croc’Us, il est géré comme un rayon à part entière. Pas de doute, à Pleurtuit, la relève des Nouveaux Commerçants est assurée.

Repères

Le commerce dans le sang
Propriétaires du Super U de Pleurtuit depuis 2005, les époux Raffray ont à peine 30 ans. Ils sont diplômés de l’ECAL et ont chacun leurs spécialités. A Lionel, la gestion financière et le terrain, à Véronique, les ressources humaines, la gestion administrative et la supervision, en direct, des caisses. Véronique est la fille de Claude le Héran, U depuis l’origine et propriétaire du magasin de Plancoët, situé dans les Côtes d’Armor, à 15 km de là. Le commerce est un atavisme familial puisque la grand-mère de Véronique avait créé en son temps à Pleurtuit une épicerie baptisée… les Corsaires de la distribution, en réponse aux Mousquetaires.

6 M€ investis
Hors foncier, les propriétaires de Super U Pleurtuit ont investi 6 M€ dans leur nouveau magasin : 4 M€ pour les bâtiments, 2 M€ pour le matériel. Ils n’ont pu garder de leur ancien point de vente, qu’un four. La surface actuelle s’élève à 2 650 m² et une extension de 1 000 m² est possible.

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois