Super U Dannemarie : un super pas comme les autres

Super U Dannemarie : un super pas comme les autres

  • Ce n’est pas forcément la solution la plus productive en terme de stockage, mais l’utilisation de ces tables gigognes offre une perspective visuelle intéressante dans les allées promotionnelles.

  • A l’occasion des travaux, la boucherie coupe a été agrandie. Elle cohabite avec le banc marée, dont le meuble est réfrigéré. Avec sa décoration épurée, à dominante blanche et ses vitrines à angles droits cet espace allie modernisme et caractère « vintage ».

  • Autre illustration d’associations inédites de produits: les pâtés d’épicerie entre la boucherie LS et les saucissons. La catégorie décolle : + 20 %. Les fruits au sirop (avec les fruits et légumes) affichent, eux, + 40 %.

  • Partout dans le magasin, les produits complémentaires issus du bazar sont implantés avec leur famille alimentaire d’usage. Exemple avec les accessoires de la pâtisserie qu’on trouve au bout du rayon desserts d’épicerie, et uniquement là.

  • Bruno Mandroyan se veut aussi attractif que possible pour les familles avec enfants, le cœur de sa clientèle. Le rayon baby food est particulièrement développé pour un super de 2 500 m2. Et les prix sont discountés.

  • Tous les mois, une thématique spécifique est développée en déco et/ou arts de la table avec des appros en direct. La même logique prévaut au textile, Super U travaillant pour partie avec le Sentier pour animer son offre femme en particulier.

  • Initiative originale, le magasin concocte toute une panoplie de paniers cadeaux avec des assortiments variés (épicerie et parfumerie pour l’essentiel). Plus de 200 paniers seraient ainsi vendus chaque semaine.

  • Parti pris audacieux que celui consistant à isoler la zone marché du reste de la surface par une cloison. On entre dans les produits frais comme dans un magasin à part entière.

  • Super U Dannemarie bénéficie d’un meuble prototype de Wanzl pour les fruits et légumes. L’inclinaison des tables est notamment est réglable à volonté par l’utilisateur. A noter la présence des rayons épicerie associés aux fruits, en arrière plan.

  • Utilisée ici pour la vente de vin bourru, cette gondole a vocation à accueillir des « solutions menus », regroupant tous les produits nécessaires à un repas ou une recette. Dans cet esprit, l’îlot charcuterie/fromage proposait déjà un kit raclette complet, lors de notre visite.

  • La bergerie regroupant la charcuterie et le fromage a été conçue pour être modulée et déplacée. Du coup, les meubles sont à groupe logé et l’alimentation en eau se fait via des réservoirs, « façon camping car », ironise Bruno Mandroyan.

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois