Carrefour Fès (Maroc)

Carrefour Fès (Maroc)

  • Un emplacement de premier choix L’emplacement du nouveau centre commercial Borj Fès est de premier choix : le long d’un axe majeur de circulation, à mi-chemin entre l’ancienne médina où convergent les touristes et la ville nouvelle. Ce qui en fait finalement un magasin de proximité en plein centre.

  • Un mail attractif Ouvert le 23 mai dernier, le Carrefour de Fès (6 200 m2) est la locomotive du centre commercial Borj Fès. Sur trois niveaux (75 000 m2), il rassemble pas moins de 80 boutiques et 15 restaurants.

  • Une pénétrante à droite toute Une vue de la pénétrante. L’entrée à droite longe le mur. Le non-al est un peu en retrait à la gauche de l’allée pénétrante. Une implantation sur le modèle de celle adoptée au nouveau Carrefour de La Chapelle Saint-Luc près de Troyes.

  • Ici, le multimédia fait vendre Débouchant de la pénétrante, les clients sont clairement incités à s’arrêter dans le pôle multimédia. Avec de nombreuses promos sur les écrans plats et un mur TV impressionnant.

  • Le non-al en vedette Si elles reculent en France, les ventes de non-al sont en plein essor au Maroc, notamment en blanc-brun. Une place de choix a donc été réservée aux réfrigérateurs, congélateurs, fours, tables de cuisson, etc.

  • Un beau rayon bébé Le rayon bébé est bien développé et attractif, avec un partenariat avec la marque Pampers matérialisé par une borne tactile d’informations. Le centre commercial regorgeant d’enseignes spécialisées, le magasin s’est en revanche concentré sur les essentiels au rayon textile.

  • Un bazar organisé Profitant de l’absence de grandes surfaces spécialisées sur sa zone, Carrefour se place aussi comme un spécialiste de l’aménagement de la maison. Ici, un choix impressionnant de matelas.

  • Un rayon beauté séduisant Très fréquenté par les Marocaines, le rayon beauté est un autre point d’attraction fort du Carrefour de Fès. La MDD du distributeur « Les Cosmétiques design Paris » y figure en bonne place.

  • Une agressivité promo perfectible Dans la partie alimentaire, l’hyper multiplie les TG et îlots promos sur palette sur des produits de base très prisés des Marocains : huile, légumes secs, farine. Toutefois, ces îlots étant en léger retrait, l’allée centrale manque un peu d’agressivité promo.

  • Un rayon entier pour la farine Les produits alimentaires de base occupent encore une place prépondérante dans le panier des Marocains. Notamment la farine. Comme ses concurrents, Carrefour aligne un assortiment impressionnant de sacs de 5 ou 10 kg.

  • Du thé à satiété Autre exemple d’un produit de base bénéficiant d’une exposition remarquable mais classique au Maroc : le thé, décliné sous toutes ses saveurs et dans des conditionnements de tailles variées.

  • Twimen, le premier prix local Le Maroc est un marché de prix bas. Pour tenir la dragée haute à la concurrence et aux petits commerçants, Label’Vie met en avant la gamme basique Twimen, en complément de Carrefour Discount.

  • Des marques importées délotées Les produits de grandes marques importés ne sont pas à la portée de toutes les bourses. Certains produits en lot sont donc vendus à l’unité. Comme ici ces barres Mars et Snickers à 5,60 dirhams soit environ 53 cts € pièce, deux fois le prix dans un Leclerc en France.

  • Carrefour joue la fraîcheur Pour s’imposer face à ses concurrents (Marjane mais aussi les petites échoppes, innombrables), Carrefour Fès mise sur la fraîcheur et la sécurité sanitaire de ses approvisionnements. Ici, l’étal marée.

  • Une adaptation locale Label’Vie et Carrefour ont épousé au plus près les habitudes d’achat des Marocains : linéaires imposants en produits de base (farine, légumes secs, beurre), stands vrac pour les prix bas (ici le stand épices avec vente assistée), corner de pâtisseries marocaines.

  • Les épices, un incontournable Une vue resserrée sur l’offre d’épices à l’étal vrac, avec vente assistée. Un rayon incontournable pour tout commerce alimentaire au Maroc.

  • Des clients très sensibles aux prix Les Marocains sont très sensibles aux prix, notamment sur les produits de base. Chez Carrefour comme partout, de nombreux produits sont vendus en vrac. Ici, du riz à 13,90 dirham/kg (environ 1,30 €/kg).

  • Plus de sécurité sanitaire et moins de pertes Autre incontournable au Maroc : le bar à olives et à citrons confits. Carrefour joue ici la carte de la sécurité sanitaire avec la vente assistée. Les clients ne peuvent pas se servir eux-mêmes. Une façon aussi d’empêcher le grignotage sur place, à la volée, très courant au Maroc.

  • Un peu de porc Les touristes de passage et les résidents occidentaux au Maroc ne sont pas oubliés. Un petit rayon de charcuterie de porc est à leur disposition, tant au LS qu’au stand trad.

  • Les grosses rotations aux fruits et légumes Le rayon fruits et légumes est équipé de la brumisation. L’offre, surtout centrée sur les grosses rotations, va être renforcée, l’enseigne misant beaucoup sur son choix en produits frais.

  • Sécurité sanitaire à la boucherie Le rayon boucherie trad. Carrefour insiste à raison sur les garanties sanitaires qu’il apporte. Un atout non négligeable, le respect de la chaîne du froid restant assez approximatif dans le commerce marocain, notamment les échoppes.

  • Grosses sorties sur le poulet rôti Le rayon traiteur. Le magasin réalise notamment de grosses sorties lors d’opérations promos sur le poulet rôti sur place, vendu 35 dirham pièce (environ 3,30 €).

  • Un îlot pâtisseries marocaines en vente assisté Un stand très apprécié par la clientèle : le rayon des pâtisseries marocaines, avec vente assistée. Il s’agit d’un îlot placé à proximité du rayon boul-pât situé en ceinture murale.

  • Une caisse pour les pros Le Carrefour de Fès fait aussi office de grossiste. Une des caisses est réservée aux achats pour les cafés, hôtels, restaurants. Le magasin leur propose un service de livraison pour les produits frais.

  • La cave à alcools déportée Pour ne pas heurter les Musulmans, la cave à alcools est déportée à l’extérieur de l’hyper. Très riche, elle est située dans un recoin de la galerie commerciale.

  • 40 Carrefour Market Label’Vie, le partenaire de Carrefour au Maroc, exploite aussi 40 Carrefour Market. Il planche désormais sur la création de magasins de proximité Carrefour Express.

  • Atacadao, la botte secrète Outre ses 3 Carrefour, Label’Vie exploite aussi 40 Carrefour Market et 9 Atacadao. Ouverts tant aux professionnels qu’aux particuliers, ils vendent surtout des PGC au carton à des prix imbattables.

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois