Auchan Chasseneuil (Vienne)

Auchan Chasseneuil (Vienne)

  • Auchan Chasseneuil s’étend sur 6 450 m², auxquels s’ajoutent les 5 450 m² de la galerie commerciale fraîchement inaugurée, qui comprend 42 boutiques et services. Le magasin a obtenu, l’an dernier, l’accord pour passer à 8 000 m². Parking, façades et entrées ont été revus en prévision de cet agrandissement.

  • L’espace self-discount a été conçu dans une logique de circuit court, qui débouche directement sur les quatre caisses automatiques du magasin (pour un total de 32). Sur environ 200 m², 300 à 400 références à prix économiques sont ainsi disposées au cœur de la zone.

  • En plus des références régionales issues de la centrale, gérées en partenariat avec l’Aria (association régionale des industries agroalimentaires), l’hyper propose 250 à 300 articles de producteurs locaux, qu’il traite en direct. Avec la volonté de les mettre en avant, soit en les plaçant en entrée de rayon, soit en théâtralisant l’offre avec un balisage adapté.

  • L’hyper fait des arbitrages et soigne les stands traditionnels qu’il décide de travailler. La viande de boucherie est découpée dans les murs du magasin tandis que les fruits et légumes ainsi que la marée bénéficient d’un grand confort de circulation avec des allées larges. Les ardoises prix imposantes et le service par l’avant à la poissonnerie renforcent l’ambiance marché.

  • Comme Auchan Poitiers Sud, le magasin de Chasseneuil rassemble l’offre bio du rayon frais avec celle de l’épicerie. Seul le surgelé manque à l’appel. Mais l’espace est implanté à proximité des fruits & légumes bio. « Il s’agit d’une réponse adaptée à notre surface », indique Christophe Gervais, le directeur du magasin. Placé en zone marché, l’espace jouit d’une bonne visibilité.

  • A la manière de Carrefour avec ses prix ronds, Auchan Chasseneuil développe au frais emballé une offre de portions de fromages à moins de deux euros. Malin. Tout le confort d’achat des prix ronds avec la simplicité de gestion des poids variables.

  • Habituellement placés en îlot, les petits pains en libre-service sont cette fois intégrés au rayon boulangerie-pâtisserie. Une initiative qui répond, là encore, à la problématique de place au sol. « Tous les pains sont fabriqués le jour-même, sans utilisation de précuit surgelé », précise Christophe Gervais.

  • L’espace self-discount propose même un bac « snacking » susceptible d’intéresser, entre midi et 14 h, les 8 000 personnes travaillant dans la technopole voisine.

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois