Les dates de consommation dépassées ne font plus peur aux enseignes

15 octobre 2020 - Agathe Lejeune

Un Français sur deux ne fait toujours pas la différence entre une DLC et la date inscrite sur les produits d’épicerie. Pour ne plus gaspiller (et limiter les pertes en magasins), les distributeurs se mettent à pousser des aliments dont la date est dépassée.

Dépassées, les dates de consommation ? C’est l’idée de Too Good To Go, le service anti-gaspi créé en 2016, qui dénonce une mauvaise interprétation des dates inscrites sur les emballages. Elle serait responsable de 20% du gaspillage chez les consommateurs. De fait, plus d’un Français sur deux ne fait pas la nuance avant de jeter.

L’idée : mettre en place des outils permettant de mieux informer les consommateurs sur la différence entre une DLC (dépassée, l’aliment n’est plus consommable) et une DLUO ou DDM (date de durabilité minimale), au-delà de laquelle l’aliment peut perdre en qualité, mais ne présente pas de danger pour la santé. En janvier 2020, Too Good To Go a lancé un pacte sur ces dates de consommation, signé à ce jour par 52 acteurs de la filière alimentaire, dont des industriels (Bel, Danone, Materne ou Savancia) et des distributeurs en nombre (Auchan, Système U, Leclerc, Intermarché, Casino, Carrefour, etc.).

«Avant de jeter : observez, sentez, goûtez »

Too Good To Go

La journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire est fixée au 16 octobre. Too Good To Go se félicite que les distributeurs jouent le jeu en intégrant depuis peu, au rayon dates courtes, de l’épicerie à la DDM proche ou dépassée. Carrefour a lancé des TG spécifiques fin 2019. Chez Auchan, l’anti-gaspi prend des allures de corner à part entière, bien balisé, qui comprennent dates courtes et DDM dépassées. 

« En France, en Espagne ou au Portugal, nos magasins sont connectés à l’application Too Good To Go, se félicite Béatrice Javary, directrice de la responsabilité et de l’innovation sociale chez Auchan. 800.000 paniers ont été sauvés chez Auchan à ce jour. Nous avons installé des espaces anti-gaspi dans 120 magasins et prévoyons 200 implantations d’ici fin 2021. »

Les industriels, eux, travaillent leurs emballages pour inclure le logo « Avant de jeter : observer, sentir, goûter », pour faire comprendre qu’une DDM ne dit pas tout.

Pour la première fois, Too Good To Go – dont l’application a été téléchargée par plus de sept millions de Français depuis sa création – lance une campagne nationale. Affichage, digital, TV, print, difficile de passer à côté de la communication autour des dates de consommation en ce mois d’octobre. Un ton décalé et un visuel impactant devraient aider à ancrer le message dans l’esprit des consommateurs.

 

 

Linéaires - Ateliers du Drive

LES ATELIERS DU DRIVE

Visionnez la version synthétique et distancielle de l’événement !

  • 2 heures de synthèse vidéo commentée de la journée
  • L’ensemble des présentations au format PDF