Les clients ne sont pas solidaires des enseignes en difficulté

8 février 2013 - B. Merlaud

Voilà un signe supplémentaire qui montre que les enseignes ont globalement du mal à tisser des liens affectifs avec leurs clients.

Une étude CA Com/Ipsos, menée les 18 et 19 janvier auprès d'un échantillon de 1023 personnes, a permis de tester la réaction des consommateurs lorsqu'une enseigne affiche "de graves difficultés".

Verdict : 71 % des clients ne seraient pas plus incités à la fréquenter. Soit ils sont indifférents à la situation des magasins, soit ils se méfient des produits vendus par un commerçant en difficulté.

On peut aussi ajouter, à ces 71 % sans pitié, encore 6 % de consommateurs qui ne viendraient davantage que pour profiter des promos accordées par des magasins aux abois.

Il ne reste que 23 % de Français pour se dire prêts à venir faire des courses par solidarité. Et encore : on sait qu'il faut interpréter avec des pincettes les bonnes intentions affichées dans les sondages…

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois