Les Ateliers du frais 2022 en images

29 mars 2022 - Amaury Beautru

La neuvième édition des Ateliers du frais a pu se tenir cette année en présentiel, à Paris. L'occasion pour les acteurs de la zone marché, distributeurs et fournisseurs, de se retrouver lors de cette matinée de conférences organisée par Linéaires.

Découvrez les temps forts en images. Et pour les retardataires, une synthèse vidéo sera mise en ligne vendredi 1er avril. Rendez-vous ici pour les inscriptions.

  • Ateliers du frais 2022

    • Benoit Merlaud, rédacteur en chef de Linéaires, dresse un panorama de l’année en chiffres et en images sur la zone marché : les magasins qu'il fallait voir, les performances prix, l'offre en e-commerce, etc.

    • Riccardo Piras, consultant retail insight chez Kantar : « En 2021, les Français ont dépensé 36 milliards d’euros pour leurs achats de PFT, c’est 4% de moins qu’en 2020. La tendance d’achat est à la valorisation qui se traduit par une augmentation du prix au kilo de 25 centimes. 83% des Français déclarent acheter des produits alimentaires pour se faire plaisir. Le bio perd du terrain, tandis que le "made in France" est la mention qui rassemble le plus. »

    • Une table ronde animée par Benoît Merlaud qui réunit Savencia, Aoste et Paysans de Rougeline autour de la question : comment gère-t-on une marque en zone marché ?

    • Lise-Marie Potet, chef de groupe marketing Aoste : « L’indice prix à la coupe de notre offre charcuterie est de 98 par rapport à celle du LS. Contrairement à ce que les consommateurs peuvent penser, nos produits sont moins chers à la coupe qu’en libre-service. »

    • Fanny Peyric, category manager fromage coupe Savencia (Saint-Agur, Saint-Albray, Etorki, etc.) : « 70 % de nos acheteurs sont exclusifs à la coupe. »

    • Gilles Bertrandias, directeur général Les Paysans de Rougeline  : « Le meilleur levier pour nous, c’est l’UVC. Les promesses que nous mettons en avant, le goût, les garanties sanitaires, l’origine, favorisent le réachat. »

    • Frédéric Carluer-Lossouarn, journaliste de Linéaires dresse un panorama des enseignes multi-frais. « Avec 270 points de vente, Grand Frais est le leader de ce circuit en France. Derrière, Mangeons Frais (Ex Provenc’halles) compte 148 magasins. »

    • Agathe Lejeune, journaliste de Linéaires, présente les leviers déployés sur la zone marché par les enseignes de grande distribution pour contrer l'offensive des multi-frais. Avec pléthore d'idées inspirantes vues en magasins. 

    • Nathalie Roche, responsable marketing des produits frais Auchan : « L’enjeu de demain est d’avoir des niveaux de prix sur les métiers de bouche adaptés à chaque zone de chalandise, comme c'est le cas sur les PGC. »

    • Nicolas Bonnetot, directeur des produits frais Auchan : « Hormis le prix, la bataille en drive se fera sur le trad. On va aller vers de la décentralisation pour permettre aux artisans des magasins d’être autonome sur l’offre. »

    • Grégoire Kaufman, Interstore-Schweitzer : « Il y a cinq critères pour rendre un magasin attractif : de l’espace & une bonne atmosphère, la présentation exemplaire du produit, la mise en avant de l’expertise & de l’artisanat, le graphisme & la personnalité, ainsi qu’une offre de restauration stimulante. »

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois