Le plan de relance de Casino

18 décembre 2009 - F. Carluer-Lossouarn

Ils ont été choyés. Jean-Charles Naouri, le patron de Casino, a consacré deux jours aux analystes financiers : visites de magasins, dîner et surtout présentation de sa stratégie en période de crise. Gros plan ici sur les points noirs : les Géant Casino et le discount.

Géant Casino

Géant Casino

1 - Géant : Casino reconnaît qu'il doit être plus compétitif en prix

Alors que les ventes et la part de marché de Géant Casino continuent de s’éroder, André Lucas, le nouveau patron des hypers et des supers, a tenté de convaincre les analystes de la pertinence de la stratégie du groupe : « Géant doit rompre avec le positionnement traditionnel de l’hypermarché, le tout sous le même toit. »

L’enseigne veut davantage se distinguer de ses concurrentes en continuant à développer les MDD (46 % des volumes), les segments à forte valeur ajoutée (bio, produits santé) et en proposant plus de produits régionaux et locaux. « Nous voulons devenir la référence sur les produits frais », a ajouté André Lucas. Mais qui dirait le contraire ?

Le groupe stéphanois a reconnu l’évidence : il doit se montrer plus compétitif en prix sur l’alimentaire pour requinquer la fréquentation. Quitte à « optimiser » ses marges sur le non-al. Casino poursuit par ailleurs la redéfinition de son assortiment en non-al en se concentrant sur les marchés les plus rentables (loisirs, maison, petit équipement).

L’objectif assigné par Jean-Charles Naouri : stabiliser la part de marché de Géant Casino d’ici à la fin 2010 (3 % aujourd’hui). Cette année, Casino espère aussi économiser plus de 300 M€ grâce à sa politique de baisse des coûts en France, soit plus du double qu’en 2009. A noter enfin que Casino a démenti les rumeurs persistantes d’une possible cession des Géant Casino bretons à Auchan. Rien ne dit néanmoins que Casino sera toujours présent sur le format hyper dans quelques années…

 

 

Leader Price

Leader Price

2 - Leader Price : 1 000 magasins à l'horizon 2013

Leader Price continue de souffrir de la baisse des actes d’achat des ménages les moins fortunés (60 % de ses clients). Pour sa croissance, Casino mise surtout sur l’expansion et vise les 1 000 magasins d’ici à 2013 (582 aujourd’hui). Casino annonce un programme d’ouverture de 100 unités par an contre une cinquantaine en 2009. Ambitieux. A noter que l’enseigne lancera une carte de fidélité en 2011.

 

 

 

Le nouveau concept Franprix

Le nouveau concept Franprix

3 - Franprix : + 15 % pour les magasins au nouveau concept

Casino dresse un bilan positif du nouveau concept Franprix présenté fin 2008 à Paris-Caulaincourt. Le chiffre d’affaires des magasins transformés progresse de 15 %. 310 Franprix devraient avoir adopté le nouveau concept d’ici à la fin 2012 contre une cinquantaine aujourd’hui.

Là aussi, Casino veut porter le parc de Franprix à 1 000 unités d’ici au début 2012 (contre 787 à fin 2009), en renforçant sa présence à Paris et en région parisienne mais en ciblant aussi la région lyonnaise et la Côte d’Azur.

 

Consultez les présentations de Casino aux analystes.

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois