La piqûre de rappel de Leclerc sur les médicaments

Faut-il y voir une opération de diversion destinée à faire oublier les poursuites engagées par l’Etat contre plusieurs enseignes (dont Leclerc) sur leurs pratiques vis-à-vis des industriels ? S’agit-il d’une réplique aux campagnes radio de certaines chaînes de pharmacies ? En tout cas, Michel-Edouard Leclerc relance le débat sur la vente des médicaments non remboursés. Leclerc a lancé une nouvelle campagne de pub TV réclamant l’ouverture du juteux marché des « OTC », aujourd’hui réservé aux seules pharmacies : pastilles contre la toux, patch de nicotine, aspirine, etc.

Pour plaider sa cause, le président des centres Leclerc souligne une nouvelle fois que son enseigne emploie 180 docteurs en pharmacie dans ses parapharmacies, à même de conseiller les clients comme dans une pharmacie classique. En Italie, les parapharmacies de Leclerc ont d’ailleurs le droit de vendre des produits dits « d’automédication ».

Prix : du simple au triple

Habilement, Leclerc s’appuie aussi sur une étude du Bipe menée début octobre dernier selon laquelle le prix de certains OTC varierait du simple au triple d’une pharmacie à l’autre, au sein d’une même ville. Michel-Edouard Leclerc affirme que l’ouverture de ce marché à la concurrence permettrait de faire baisser les prix des OTC de moitié en moins de deux ans. Il parlait d’une baisse de 25 % lors de sa dernière charge au printemps 2008.

La lutte contre les lobbies (en l’occurrence celui des pharmaciens) et les monopoles est un ressort historique du mouvement Leclerc. Or cela fait plusieurs mois que l’enseigne ronronnait sur ce terrain. Les tirades accusatrices et autres campagnes choc de Leclerc s’étaient faites plus rares ces derniers temps. Elles permettent pourtant à l’enseigne d’indépendants de se distinguer vis-à-vis de ses concurrents, avec un supplément d’âme consumériste revendiqué par Michel-Edouard Leclerc.

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois