L’inflation se confirme dans l’alimentaire en janvier 2022

1 février 2022 - Yves DENJEAN

Selon la note de conjoncture d’IRI Vision Le Prix, l’inflation à un an est repartie à la hausse de l’ordre de +0,14% en janvier dernier sur l'alimentaire. Tous les circuits sont touchés à l’exception du drive. Côté produits, la hausses des PVC concerne principalement les rayons de l’épicerie et du frais libre-service.

La tendance déjà mesurée en décembre dernier se confirme ! Fin janvier, L’inflation à un an a progressé de +0,14 % dans l’alimentaire (hors vins tranquilles et chocolats saisonniers) d’après la note de conjoncture d’IRI Vision Le Prix. Il s’agit de la seconde augmentation consécutive (+0,09% en décembre) après une période de déflation qui durait depuis avril 2020, soit tout de même 20 mois.

La hausse des prix touche aujourd’hui tous les circuits, à commencer par celui des hypers et des supers qui affichent respectivement +0,11% et +0,10%. Seule exception qui confirme la règle, les PVC affichés sur les sites e-commerce ont chuté en moyenne de -0,67%.

+ 11% pour les pâtes alimentaires

Du côté des produits, la tendance est très différente selon les rayons. Si les prix continuent à fléchir dans les liquides (-0,26%) et le DPH (-1,30%), ils progressent significativement au frais libre-service (FLS) à +0,37% et surtout à l’épicerie, à +0,68%. La hausse est même de +1,15% sur le sec salé avec en tête, les pâtes alimentaires (+11 %).
Au niveau global des PGC, les tarifs des signatures nationales sont quasi-stables selon IRI à -0,06% tandis que les MDD et les premiers prix augmentent respectivement de +0,49% et +2,72%.

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois