L’éviction du 5 mars 2007 selon Jean Baud

20 juin 2008 - F. Carluer-Lossouarn

Dès les premières pages de son livre (« Coup de tonnerre dans la grande distribution »), Jean Baud donne « sa » version de son éviction de la gestion opérationnelle de Franprix et de Leader Price. Un récit contesté par Casino.
Voici des extraits du livre de Jean Baud à propos de la fameuse assemblée générale du 5 mars 2007 à laquelle participaient trois représentants de Casino : Jacques-Edouard Charret, directeur général adjoint du groupe, Jean-Michel Duhamel, président d’Asinco, la holding détentrice des participations de Casino dans Franprix et Leader Price, et Jacques Dumas, proche conseiller de Jean-Charles Naouri, le patron du groupe stéphanois.
« La réunion touche à sa fin. […] Comme à l’accoutumée, je demande, avant de lever la séance, s’il reste des questions. C’est alors que Jean-Michel Duhamel demande la parole. Il commence par formuler les inquiétudes de Casino face à la baisse des ventes des supermarchés Franprix, constatée, dit-il, depuis 2005. Ce léger fléchissement ne m’inquiète en rien et reflète la tendance du marché, actuellement en perte de vitesse. Mais il ne l’entend pas ainsi. A mon grand étonnement, il évoque une « lourde faute de gestion » de la part des Etablissements Baud, dont nous avons gardé l’entière gestion bien que nous ne disposions plus que de 5 % des parts de Franprix. Brutalement, il lâche la sentence : « Nous avons décidé de mettre un terme immédiat à votre activité. Vous quittez dans la minute qui suit votre poste de direction. Il vous est interdit de remettre les pieds ici, il vous est interdit d’avoir un contact avec le personnel. » […] Me voir évincé ainsi me paraît irréel. L’idée même de me retirer de cette manière ne m’a jamais effleuré, pas plus que celle de vendre à Casino – ou à qui que ce soit d’ailleurs – les parts que je détiens. Devant mon refus catégorique, il répète alors, avec une violence inouïe dans le ton : « Vous quittez les lieux immédiatement. » Puis Jacques Dumas, plus virulent encore, intervient à son tour. Un doigt menaçant pointé sur moi, il croit devoir insister, hurlant : « Vous avez bien compris, vous quittez les lieux immédiatement ! »

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois