Casino hausse le ton face à Abilio Diniz

C’est une nouvelle étape dans le conflit opposant Casino à son ex-associé brésilien, Abilio Diniz. Le groupe français a engagé une procédure d’arbitrage au sujet de ce qui constitue, à ses yeux, un conflit d’intérêt.

Abilio Diniz, qui a refusé de démissionner de la présidence du conseil d’administration de CBD, filiale de Casino au Brésil, est désormais également président du conseil d’administration de Brazil Foods (BRF), l’un des principaux fournisseurs de CBD.

Casino a maintes fois demandé la démission d’Abilio Diniz, sans succès. Les deux parties sont en conflit ouvert depuis près de deux ans.

Casino a pris le contrôle de sa filiale brésilienne CBD-GPA depuis juin 2012, comme prévu dans les accords conclus en 2005, six ans après l’entrée de Casino au capital de GPA (Grupo Pao de Açucar). Le Français détient 70,4 % du capital de Wilkes, holding de contrôle de GPA, dirigée par Jean-Charles Naouri.

Linéaires - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DE LA DISTRIBUTION ALIMENTAIRE

● L'expertise du seul magazine spécialiste de l'alimentaire en GMS
● De nombreux reportages en magasins, enquêtes et comparatifs indépendants
● Plus de 100 dossiers marchés et focus produits traités chaque année

Profitez d'une offre découverte 3 mois