Carrefour s’équipe en tunnel de désinfection pour chariots [Vidéo]

11 mai 2020 - Agathe Lejeune

CHS France a mis au point un dispositif de nettoyage de chariot nommé Desin'Spray Compact. Celui-ci est en cours de référencement chez Carrefour, à commencer par Market (les hypers pourraient suivre rapidement). Démonstration en vidéo.

 

Elle fournit d’ordinaire les usines de Danone ou de Nestlé. La société CHS France, basée en Rhône-Alpes, spécialisée dans la lubrification et le matériel industriel destiné à l’hygiène, s’attaque opportunément au marché de la grande distribution. Le fabricant a en effet élaboré un dispositif de nettoyage de chariot nommé Desin'Spray Compact. Celui-ci est en cours de référencement chez Carrefour, à commencer par Market (les hypers pourraient suivre rapidement).

Après un premier test au Market de Belleville-en-Beaujolais (69) il y a quinze jours, la société a pu mettre au point une version améliorée de son système. Proche de l’arche à chariots testée au Super U de Louvigné-du-Désert (35), le Desin'Spray Compact, monté sur roulettes, pulvérise un virucide biodégradable très peu impactant pour l’environnement. La machine permet de nettoyer une vingtaine de chariots en un seul passage. Un mode manuel permet le rinçage du matériel en fin d’utilisation et le fournisseur recommande, en complément, de prévoir un ou deux rinçages des chariots par semaine, à l’eau claire.

 

Moins de 5000 € pièce

Contrairement au modèle testé en premier lieu, la V2 de CHS France nécessite un branchement électrique. « Ce nouveau prototype est équipé d’une cellule infrarouge qui détecte les chariots, de façon à limiter la consommation d’eau, promet Guy Longin, le directeur de CHS France. Une alimentation est fournie avec le matériel qui se branche sur une prise standard. » Pour éviter les projections liées à la brumisation et pour le confort des clients comme du personnel, le dispositif a également été paré de lanières PVC pour former un tunnel de protection.

Le prix ? « Moins de 5 000 € », assure Guy Longin. Pour l’heure, la société est en mesure de fabriquer jusqu’à dix machines par semaine. L’industriel est aussi en discussion avec Intermarché et la demande se fait déjà sentir pour d’autres secteurs. « Nous avons des sollicitations de clients que nous n’attendions pas, les magasins de bricolage ou de motoculture, par exemple. » Pour faire la différence, CHS France mise sur la maintenance et les contrôles de concentration en virucide. Car ce type d'équipement, promis à un bel avenir, a tout pour perdurer.

 

 

Linéaires - Ateliers du Drive

LES ATELIERS DU DRIVE

Visionnez la version synthétique et distancielle de l’événement !

  • 2 heures de synthèse vidéo commentée de la journée
  • L’ensemble des présentations au format PDF